L’alimentation vivante : un chemin vers la santé

L’alimentation vivante intrigue beaucoup la blogosphère et les médias depuis plusieurs années et force est de constater qu’un véritable mouvement est en train d’éclore avec de plus en plus de témoignages de personnes qui sont devenues des adeptes, en partie ou totalement, de ce mode alimentaire qu’ils vantent comme étant source de bienfaits pour la santé.

Juste une nouvelle mode ?

L’alimentation vivante est donc un mode alimentaire qui consiste à privilégier dans la mesure du possible la consommation d’aliments crus, spécifiquement des fruits et des légumes. On pourrait encore supposer qu’il s’agit d’une énième mode comme il en sort chaque année ou presque, avec des promesses miracles qui n’arrivent jamais, mais force est de constater que les témoignages de personnes qui sont devenues des adeptes du cru abondent dans le sens de l’efficacité de cette pratique alimentaire.

Qu’est-ce que c’est au juste?

L’alimentation vivante consiste donc à consommer des fruits et des légumes exclusivement crus afin de pouvoir profiter des bienfaits nutritionnels contenus dans ces derniers. Elle repose ainsi sur l’idée que seuls les fruits et légumes sont porteurs d’alcalinisation permettant ainsi de débarrasser les cellules de notre corps d’un excès d’acidité.

Éliminer le surplus d’acidité

En effet, lorsque nous réfléchissons, nous parlons, ou simplement quand les mécanismes basiques de notre corps s’activent, nous produisons de manière naturelle de l’acide qui est éliminé naturellement par le corps. Cependant, nos modes de vie moderne, particulièrement le stress et la nourriture, constituent un véritable déferlement de matériaux acides pour notre organisme ce qui a donc pour résultat de venir directement entacher le fonctionnement harmonieux de nos cellules et donc venir créer un déséquilibre entre la quantité d’acide que notre corps peut gérer et la quantité qu’il reçoit.
Ce phénomène est donc à la source des pathologies les plus diverses, qui n’expriment que le symptôme d’un corps qui ne fonctionne plus de manière effective et qui est en état d’acidose massive.

Consommer des aliments sains et riches

La pratique concrète de l’alimentation vivante a donc pour but de privilégier les fruits et légumes dans leur état le plus naturel qui soit, c’est-à-dire crus. Il a été démontré que la cuisson avait une influence néfaste sur les éléments nutritifs que contiennent les fruits et légumes, que ce soit par exemple toutes les catégories d’enzymes qui sont détruites à partir de 42°. Même chose pour les vitamines, qui pourront être détruites, pour les plus fragiles, dès 60° et dès 120° pour les plus résistantes d’entre elles.
Les lipides et les protéines vont être aussi grandement être dénaturés sous l’effet de la chaleur émanant de la cuisson. Aussi, la cuisson a donc pour conséquence non seulement de dénaturer totalement les spécificités des aliments mais engendre également une véritable explosion moléculaire qui va venir créer d’autres structures plus complexes, qui n’ont pas d’existence dans la nature et qui vont donc directement venir attaquer notre organisme.

Il existe donc de nombreuses possibilités pour commencer à s’orienter vers une alimentation qui contienne plus de fruits et de légumes crus :
• en salade
• a la croque
• sous forme de jus

Pourquoi sous forme de jus ?

jusdelégumesverts

C’est surtout sous forme de jus que la pratique de l’alimentation vivante a été récemment popularisée, dans la mesure où en transformant les fruits et légumes en jus, vous avez la possibilité de joindre l’utile à l’agréable en pouvant :
• consommer plus de légumes
• obtenir des jus qui auront préservé les propriétés initiales des aliments
• réaliser des recettes innovantes et découvrir de nouvelles saveurs

En effet, il serait dommage de se priver des bienfaits de légumes qui peuvent être malheureusement difficiles de manger crus en grande quantité. Si l’on prend par exemple la quantité de bienfaits extraordinaire que peut nous apporter un légume comme la betterave, il est assez difficile d’imaginer en consommer cinq dans la journée, même dans une salade. Or, ces cinq betteraves pourront très facilement se transformer en jus et si vous rajoutez une bonne orange et pourquoi pas quelques carottes, vous aurez alors un jus bourré d’antioxydants et de nutriments qui auront l’avantage de pouvoir en plus être facilement digérés car biodisponibles.

Garder les propriétés des aliments intacts

La spécificité des machines a jus, plus particulièrement des extracteurs de jus, est de pouvoir proposer une vitesse de rotation lente qui permet d’effectuer une transformation du légume ou du fruit en jus de manière douce et sans le chauffer. Ainsi, vous avez donc la possibilité de boire un jus totalement lisse et qui sera encore plein de bienfaits, sachant qu’en revanche vous ne pourrez pas retrouver les enzymes à travers ce processus. Il faudra donc, en plus des jus consommer des fruits et légumes d’autres façons.

Consommer plus de variétés

Boire des jus de fruits et de légumes est aussi un excellent moyen pour pouvoir élargir son horizon diététique et ainsi varier son alimentation simplement. Il faut savoir qu’il existe de nombreuses combinaisons à faire entre les aliments et que, dans la plupart des cas, même si le goût d’un aliment vous déplaît à la base, il vous sera possible de pouvoir en consommer sans le sentir, si vous mélangez correctement certains légumes avec certains fruits. C’est par exemple le cas des épinards, qui, s’ils sont consommés en jus avec des oranges et des carottes ne se sentent nullement pendant la dégustation du jus.

Comment s’y mettre ?

Il est important de préciser que si vous êtes intéressé par la pratique, finalement naturelle, de consommer plus de fruits et de légumes crus pour améliorer votre santé, il convient de comprendre que nos habitudes alimentaires, surtout pour les personnes qui sont habituées à la nourriture industrielle, sont fortement ancrées et qu’il ne sera donc sûrement pas aisé de la modifier simplement.

Fonctionner par étapes

Qu’il s’agisse de vous-même ou de convaincre un de vos proches, la plus mauvaise stratégie serait de vanter les bienfaits de cette pratique alimentaire en expliquant qu’il faut supprimer tous les autres aliments. Le mieux est avant tout de commencer tranquillement à rajouter des fruits et des légumes par des jus ou des crudités à sa consommation afin de pouvoir apporter des matériaux qui vont commencer à lutter contre l’acidité ambiante.
Le but est alors que, sous l’impulsion des effets positifs de cette pratique alimentaire, l’envie soit de plus en plus spontanée, à mesure que le corps réclamera des aliments qui sont bons pour lui. Il est aussi important de noter que vos jus devront être composés en grande majorité de légumes. Les fruits étant riches en sucres, ils devront être consommés avec parcimonie. Un bon ratio peut se comprendre entre 80 % de légumes et 20 % de fruits pour un jus.

Vous pouvez par exemple commencer par prendre un jus, disons un demi-litre pendant toute la matinée, et consommer un deuxième demi-litre jusqu’au repas du soir pendant l’après-midi. Pour les personnes qui auraient peur de la déshydratation, n’oubliez pas qu’il y a évidemment de l’eau qui est contenue dans les fruits et légumes.

Un temps d’adaptation nécessaire

Combattre ses habitudes alimentaires pour une alimentation plus équilibrée et meilleure pour le corps réclame toujours un certain temps d’adaptation, alors inutile de se culpabiliser et de se restreindre, le mieux est de laisser faire les choses naturellement, en oubliant pas de consommer le plus possible des jus de légumes!

Choisir une machine pour faire les jus

Si vous avez des difficultés à choisir un extracteur de jus, nous vous conseillons d’y consacrer un certain budget afin d’avoir un appareil fiable et qui puisse justement détenir une vitesse de rotation lente qui permettra donc aux nutriments d’être préservés.
Parmi les trois conseils que nous vous recommandons pour choisir un extracteur de jus de qualité, nous vous conseillons de vous attarder sur les fonctionnalités suivantes :
• la vitesse de rotation
• le rendement, notamment si vous avez l’intention d’acheter des fruits et des légumes bio qui sont chers
• la facilité à le nettoyer afin de pouvoir utiliser rapidement et simplement votre appareil

Le mieux est encore d’opter pour un extracteur de jus horizontal qui vous donnera, en plus des jus, la possibilité de réaliser d’autres préparations, comme des sorbets ou encore des spaghettis de légumes. Pour les personnes qui voudraient uniquement s’orienter vers une cure de jus vert pour profiter des bienfaits de la chlorophylle, il faut savoir que l’appareil idéal pour cette démarche est l’extracteur de jus manuel. Fonctionnant sans moteur, il possède toutefois un rendement assez faible et qui sera donc réservé aux utilisateurs occasionnels ou aux plus motivés.
En comparaison de la centrifugeuse ou du blender qui ont une vitesse de rotation élevée qui a pour conséquence de chauffer les aliments pour les transformer en jus, l’extracteur de jus reste pour l’instant la meilleure solution pour les personnes qui voudraient s’orienter vers l’alimentation vivante à travers les jus.

N’hésitez pas à vous documenter pour le choix de votre machine, tout comme sur les centaines de recettes existantes, que ce soit pour vos jus ou vos salades, qui vous donneront bon nombre d’idées pour faire en sorte que cette transition soit accompagnée d’un véritable plaisir gustatif !

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
  • Yahoo! Buzz