Avoir une dentition resplendissante, comme dans les publicités qui vantent les mérites du dentifrice, ne nécessite pas un gros investissement financier… Les brosses à dents électriques peuvent être utiles, mais uniquement pour les personnes aux gencives particulièrement fragiles. Quelque soit la marque et le prix du dentifrice, du moment qu’il contient du fluor, il suffit de se brosser les dents après chaque repas) et d’y consacrer au moins trois minutes) pour, sauf en cas de problèmes de santé, avoir une bonne hygiène bucco-dentaire. Mais pour avoir un sourire étincelant et une haleine toujours fraîche, certaines astuces et remèdes de grand-mères ont depuis longtemps prouvé leur efficacité…

Le bicarbonate de soude
bicarbonate soude
Les dentifrices ordinaires contiennent tous cette substance, qui peut s’acheter en pharmacie. On peut d’ailleurs l’utiliser comme un dentifrice ordinaire, à raison d’un brossage par jour maximum. Avec ses particules fines, le bicarbonate de soude permettent de « gommer » les tâches calcaires qui se déposent inévitablement sur les dents, et renforcent leur blancheur.

Le jus de citron
citron
Il peut être combiné au bicarbonate de soude, par exemple en mélangeant le jus d’un demi-citron avec environ 75 grammes de bicarbonate. Attention cependant à ne pas abuser de cette formule, et de se limiter à une utilisation hebdomadaire. En effet, le citron est acide, et peut attaquer l’émail de vos dents, mais il aide aussi à renforcer les gencives, à réduire le tartre et à rafraîchir l’haleine. Seul, on peut l’utiliser pour se brosser les dents, à condition que ne le faire qu’une fois tous les trois jours : certes, la dentition paraît plus blanche, mais c’est parce qu’elle se déminéralise, il ne faut donc utiliser cette astuce qu’avec parcimonie.

 

Pour l’haleine : le persil, les clous de girofles, le basilic…
clou giroffle
Épices et plantes aromatiques ne parfument pas seulement la nourriture, elles ont un effet sur votre haleine. Quelques brins de persil, entre les repas par exemple, ont ainsi un effet rafraîchissant, de même que les thés aromatisés (à la menthe, à la sauge ou autre). Et, on ne le rappellera jamais, le tabagisme et la consommation d’alcool ont des effets négatifs sur l’haleine, un raison de plus pour se débarrasser du premier et limiter la seconde…

Le charbon végétal
Charbon
En Inde, le charbon végétal, obtenu par la carbonisation de peuplier, de saule ou de noix de coco, est utilisé comme un dentifrice, et ce depuis des temps anciens. On peut s’en procurer en France en pharmacie, sous forme de poudre, mais, à nouveau, il convient d’en limiter l’utilisation à deux ou trois brossages par semaine. Et de bien se rincer la bouche après coup, puisque, si le produit lui-même ne présente aucun danger pour la santé (il est même bénéfique pour l’estomac), son goût peut paraître amer à certains.

A ne pas oublier : le fil dentaire

La brosse à dent, quelque soit sa qualité, ne peut atteindre certains interstices entre les dents, là où se déposent les bactéries qui, plus tard, forment couche dentaire et plaques de tartre, et potentiellement des caries. Il est donc indispensable d’avoir recours régulièrement au fil dentaire, qui lui accède aux endroits que la brosse à dent ne fait qu’effleurer.

Ces astuces, aussi esthétiques qu’hygiéniques, permettent de s’éviter de nombreux problèmes de santé bucco-dentaire. Ce sont autant d’habitudes à adopter, des habitudes qui certes prennent un peu de temps, mais qui le méritent bien tant le sourire d’un individu est déterminant pour l’image qu’il donne aux autres. Et une dentition en mauvaise état, quand elle doit être réparer, peut coûter très cher (même en recourant à des solutions nouvelles comme le tourisme dentaire) aux étourdis qui n’y prêtent pas suffisamment attention.

 

&nbsp
animation ruedesplantes

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
  • Yahoo! Buzz