Si nous l’ignorons encore, nous sommes constitués principalement d’eau. Un fœtus l’est à 90%, quand un homme adulte d’environ 65%. Nous fonctionnons selon un système d’apport-perte, ce qui est la raison pour laquelle nous devons boire environ entre 1,5L et 2L d’eau par jour.

Parce que la majorité de nos cellules, de nos organes, de nos os est d’eau, nous pouvons penser et cela à juste titre, qu’une bonne eau va régénérer le corps et le préserver de maladies liées à la déshydratation. Si l’organisme est en manque d’eau, peuvent apparaitre alors maux de tête, problèmes de digestion, peau sèche, ou même sécheresse intime. Certaines études prouvent que boire suffisamment d’eau améliore les fonctions cognitives du cerveau. Alors quel est le secret de l’eau pour nous donner autant de vitalité ?

La structure de l’Eau

 

La structure de l’eau est d’une simplicité fantasque qui lui permet de réagir à la moindre vibration. Parce qu’elle n’est constituée que de trois atomes, un d’oxygène et de deux d’hydrogène, elle a une structure chimique très flexible. Elle se lie donc autant aux éléments pollueurs, qu’avec ses propres atomes pour former dans le meilleur des cas, des cristaux géométriques parfaits, semblables aux flocons de neige qui tombent intacts dans la main.

Cette structure en cristal, dite hexagonale ou en étoile, est importante pour son absorption par les cellules du corps. En effet, chaque cellule contient une protéine appelée aquaporine, qui est une membrane, une barrière, un videur de boite de nuit qui ne laisseraient entrer que les molécules à structure hexagonale (parce qu’elles passeraient mieux la porte à structure à six branches). Cette structure pure de l’eau va être donc mieux absorbée par le corps.

Nous citerons également les expériences de Masaru Emoto, qui photographia la structure de l’eau au microscope après lui avoir fait subir de la musique classique et du Heavy metal. Il réitèrera l’expérience en portant à l’eau une intention, tel que la gratitude, l’amour, ou l’ignorance. Et une eau qui a reçu une bonne intention apparaitra au microscope sous forme d’étoile. Une eau ayant reçu des critiques ou des mauvaises intentions n’aura pas de structure et ressortira comme une bouillie indistincte (voire image).

La mémoire de l’eau

 

Que l’on croit ou non à la mémoire de l’eau, elle se révèle intéressante pour plusieurs raisons. Si l’eau a une mémoire et porte une information à l’image d’une clé USB, alors elle serait la raison de notre bonne ou mauvaise santé. Les moines bouddhistes pensent qu’une maladie survient, lorsque l’eau dans le corps a perdu sa structure ou porte une mauvaise information (issue de pensées négatives récurrentes par exemple, qui informent l’eau en interne et qui conduisent à une sorte d’empoisonnement). A l’image des expériences d’Emoto, les bouddhistes guérissent le corps avec des bols tibétains disposés sur le corps ou à côté. Les vibrations du bol doivent ré-informer l’eau dans le corps, afin que les molécules se réorganisent en étoile.

Cela nous amène à notre troisième point : l’eau serait vivante car elle réagit.

 

 

Une eau vivante

 

Viktor Schauberger, chercheur autrichien (1885-1958) se demanda ce qui rendait l’eau si fascinante et vivifiante.

Il en est venu à la conclusion qu’une eau en mouvement se structure en forme d’étoile de façon automatique, qu’elle communique ainsi, et que lorsque l’on se tient devant une cascade, la mer ou une rivière, nous nous sentons revivifiés. Hors cette sensation n’existe nullement devant un lac artificiel ou une piscine non entretenus, dont la couleur vire au vert et dont l’odeur peut paraitre insupportable.

Si l’eau en mouvement est vivante, l’eau qui stagne est morte. Une eau en mouvement va se régénérer en « respirant », car n’oublions pas qu’elle est constituée en partie d’oxygène.

Voilà pourquoi une eau en bouteille sera considéré par certains comme « non dynamisée ».

Afin de revivifier l’eau, vous pouvez la faire passer dans un vortex qui permet un échange optimal entre l’air et l’eau, qui la fait respirer, qui la redynamise en réintégrant des particules d’oxygène. Le vortex est une expérience intéressante à réaliser, rien que pour l’esthétisme d’un tourbillon ou d’un cyclone. Pour fabriquer un vortex facilement, vous pouvez consulter ce tuto.

Les différentes eaux

 

Il existe une multitude d’eau :

  • De source
  • Minérale
  • Du robinet
  • Pétillante
  • Distillée
  • De pluie, …

Tout cela peut porter à confusion. Toutes les eaux que l’on trouve sur le marché (de source, minérale, de pluie), répondent à des conditions spécifiques d’hygiène et sont régulièrement contrôlées.

Elles ont en point commun d’êtres forées (à 60% pour l’eau courante) et de provenir de nappes phréatiques profondes qui les protègent de la pollution à laquelle l’eau de surface (lacs, rivières) est plus sensible.

L’eau minérale a une composition chimique stable et contient de nombreux minéraux. Quant à l’eau de source, elle est plus légère dans ses composants et drainera plus facilement les toxines hors du corps. Il est conseillé de varier les eaux pour bénéficier de leurs caractéristiques différentes.

Conclusion

 

Qu’importe que nous croyions à la mémoire de l’eau, il est important de boire entre 1,5L et 2L d’eau par jour en fonction des besoins de chacun (sportif, femme enceinte, fièvre).

L’eau a pour but de :

  • Hydrater la peau
  • Lubrifier les yeux
  • Drainer les toxines
  • Maintenir la régulation thermique de l’organisme
  • De lubrifier les articulations et les muscles
  • De transporter les nutriments, les hormones et les enzymes dans le sang

Elle est indispensable à notre bon fonctionnement. Alors à votre santé !

 

 

Merci à Laure pour cet article de très bonne qualité 🙂

Share and Enjoy:
  • Print
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • MySpace
  • RSS
  • Twitter
  • Yahoo! Buzz